Pourquoi l'accessibilité Web ?

1- À qui s'adresse-t-on ?

Si dans l'inconscient collectif, on a tendance à considérer l'accessibilité web comme étant principalement à l'usage des non-voyants, je voudrais ici mettre un peu plus de clarté derrière cette notion d'accessibilité et plus largement expliquer ce qu'on entend par handicap quand il s'agit d'accéder à un site internet ou à un document en ligne.

Pour cela il est nécessaire dans un premier temps de clarifier les définitions suivantes.

La déficience (synonyme : infirmité)
La déficience du fonctionnement d'un organe ou d'un système est évaluée par rapport au fonctionnement habituel de cet organe.

Exemple : Une pathologie de l'articulation des doigts peut limiter leur extension, causant une infirmité (ou déficience)

L'incapacité
Représente les conséquences de la déficience d'un organe ou d'un système sur le fonctionnement de l'individu en termes de limitation de fonctions ou de restriction d'activités.

Exemple : Une personne qui a un diabète insulino dépendant apparu dans l'enfance et qui est capable de vivre "normalement" ; elle est soumise à des contraintes mais n'a pas d'incapacité. Elle n'est pas handicapée.

Le handicap (ou désavantage)
Le handicap est l'écart ou l'intervalle entre l'incapacité de l'individu et les ressources personnelles, matérielles et sociales dont il dispose pour pallier ces incapacités. Cet écart lui confère un désavantage social.

Ainsi peut-on constater que les personnes pouvant être impactées par l'accessibilité ne se limitent et de loin pas aux non-voyants.

2-Diversité des situations de handicap

Je vais lister les principales catégories de handicap que l'on peut rencontrer et dont n'importe quel développeur devrait avoir conscience lorsqu'il crée un site internet.

J'en profite également pour donner des pistes de solutions y afférants.

Catégorie moteur

Maladie de Parkinson
Solution : agrandir et espacer les zones cliquables pour réduire potentiellement les erreurs de clics.
Maladie de Wilson
Solution : agrandir et espacer les zones cliquables pour réduire potentiellement les erreurs de clics. Modifier le contraste entre la couleur du texte et la couleur du fond.
Sclérose en plaques
Solution : agrandir et espacer les zones cliquables pour réduire potentiellement les erreurs de clics. Modifier les couleurs pour qu'elles soient correctement distinguées par l'usager.
Tremblements essentiels
Solution : agrandir et espacer les zones cliquables pour réduire potentiellement les erreurs de clics.
Arthrose
Solution : adapter les zones cliquables en les rendant plus grandes et plus espacées, donc plus accessibles.

Catégorie vision

Deutéranopie
Solution : modifier les couleurs pour qu'elles soient correctement distinguées par l'usager atteint de deutéranopie.
Protanopie
Solution : modifier les couleurs pour qu'elles soient correctement distinguées par l'usager atteint de protanopie.
Tritanopie
Solution : modifier les couleurs pour qu'elles soient correctement distinguées par l'usager atteint de tritanopie.
Achromatie
Solution : modifier le contraste entre la couleur du texte et la couleur du fond.
Cataracte
Solution : adapter la taille des textes pour garantir le confort de lecture. Modifier le contraste entre la couleur du texte et la couleur du fond.
Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)
Solution : augmenter fortement la taille des textes.
Presbytie
Solution : augmenter légèrement la taille des textes. Modifier le contraste entre la couleur du texte et la couleur du fond.
Malvoyance
Solution : augmenter fortement la taille des textes. Modifier le contraste entre la couleur du texte et la couleur du fond.

Catégorie cognitif

Dyslexie
Solution : utiliser une police plus lisible.
Épilepsie photosensible
Solution : permettre de stopper les contenus animés.
Sénior
Solution : augmenter la taille du texte et modifier la police de caractères.
Confort
Solution : augmenter le contraste, modifier la police de caractères et augmenter la taille des textes.

Catégorie temporaire et vision

Vision Floue
Solution : adapter la taille des textes et utiliser une police plus lisible pour garantir le confort de lecture. Augmenter le contraste et permettre de stopper les contenus animés.
Mode nuit
Solution : assombrir la couleur du fond et éclaircir la couleur des textes pour assurer un contraste suffisant pour garantir le confort de lecture.

Catégorie temporaire, vision et cognitif

Migraine ophtalmique
Solution : adapter la taille des textes et utiliser une police plus lisible pour garantir le confort de lecture. Modifier le contraste entre la couleur du texte et la couleur du fond tout en stoppant les contenus animés.
Fatigue visuelle
Solution : adapter la taille des textes et utiliser une police plus lisible pour garantir le confort de lecture. La solution doit augmenter en plus le contraste et adapter l'affichage en stoppant les contenus animés.
Lumière bleue
Solution : assombrir la couleur du fond et éclaircir la couleur des textes pour assurer un contraste suffisant.

Catégorie temporaire et moteur

Geste imprécis
Solution : agrandir et espacer les zones cliquables, pour réduire potentiellement les erreurs de clics.

3-Contexte utilisateur

Vous l'aurez sûrement compris, quand on parle d'accessibilité, ce n'est évidement pas limité aux aveugles, malvoyants, daltoniens, handicapés physiques ou mentaux... mais il y a aussi ceux qui font face à des problèmes d'accessibilité technologique : certains ne peuvent pas voir les images, d'autres n'ont pas le java ou le javascript, certains n'ont pas de souris et d'autres encore n'ont que peu de bande passante.

On estime que 5,5 millions de personnes, environ, sont atteintes d'une invalidité en France (près d'un 1/5 de la population mondiale présente un type de handicap reconnu) et le nombre de seniors susceptibles de souffrir de déficiences divers augmente rapidement.

La loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, fait de l'accessibilité une exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent. Si le réseau Internet et les ressources du Web ne sont pas accessibles aux personnes ayant des incapacités et aux personnes âgées, cela devient un facteur d'aggravation du handicap ou des situations de fragilité.

De nombreux utilisateurs peuvent être amenés à opérer dans des contextes très différents de celui de l'internaute moyen :

4-Personnalisation ou accessibilité ?

En tenant compte de tous les types de handicaps ou de déficiences, nous pouvons être amené à proposer des alternatives d'affichage.

Comme nous venons de le voir précédemment, le handicap n'est pas le seul critère d'accessibilité. Les usages généralisés des smartphones et autres tablettes, nous obligent également à penser à ce type de supports lors de nos développements web.

Ainsi peut-on parler de personnalisation environnementale plus que d'accessibilité lié au handicap.

Moteur de recherche = aveugle !

Un dernier point, et pas le moindre, je l'aborderai de la manière suivante. Si vous créer un site vous avez certainement envie qu'il soit visité. Et pour cela, une des conditions, c'est d'être bien référencé au niveau des moteurs de recherche. Or un moteur de recherche n'est rien d'autre qu'un aveugle !

Si vous faite attention à l'accessibilité de vos sites, vous ferez en même temps un référencement naturelle optimisé pour les moteurs de recherche.