Caractéristiques de la demande

Il est important de bien comprendre les caractéristiques de la demande client pour bien comprendre le processus de prévision de la demande.

Nous allons traiter les caractéristiques suivantes qui ont une influence majeure sur la prévision de la demande.

1. Demande indépendante et demande dépendante

Seule la demande indépendant à besoin de prévisions

La demande dépendante ne doit pas être prévisionnelle, elle doit être calculée

Ex : un constructeur automobile fait une prévision indépendante pour le nombre de véhicules, mais n’a pas besoin de prévision pour les roues puisqu’elles sont directement liées au nombre de véhicules.

2. Sources de demande indépendante

Il existe cinq sources communes de demandes indépendantes utilisées en prévision et gérées pendant le traitement des commandes :

  1. Prévisions : basée sur des méthodes quantitatives et qualitatives (ou les deux).
  2. Demandes clients : demande externe aussi appelée demande réelle.
  3. Commandes de réapprovisionnement : basée sur les demandes clients dans les centres de distribution et sur les prévisions de ces centres.
  4. Transfert inter usines : Commandes de pièces ou composants fabriqués à partir d’autres divisions de l’entreprise.
  5. Autres : demandes nécessaires pour le marketing et les démonstrations de produits.

3. Modèles de demande

La représentation graphique des données de la demande montre qu’elle peut suivre différents modèles.

Les prévisionnistes analysent et tentent de comprendre ces modèles en termes de forme et de stabilité.

3.1 - Tendance

Le traçage des données de la demande dans un graphique révèle que la demande peut prendre différents modèles.

Les prévisionnistes analysent et tentent de comprendre ces modèles en termes de forme et de stabilité.

3.2 - Variations saisonnières

L’activité de la très grande majorité des entreprises est affectée de variations saisonnières, parfois importantes.

C’est l’ampleur de celle‐ci qu’il convient de calculer, soit pour éliminer les effets dans le passé, soit pour en prévoir les fluctuations à l’avenir.

Ces variations sont influencée par : la météo, le calendrier scolaire, les coutumes sociales, etc.

Cela peut se produire sur des périodes plus courtes que la saison, comme dans les ventes de produits de consommation.

3.3 - Aléatoire

Montre la fluctuation de la demande due à des événements aléatoires tels que les intempéries, évènements spéciaux et les caprices des comportements humains.

Au fil du temps, la demande aléatoire variera près de la moyenne et les variations s’annuleront.

Si les variations sont faibles, la demande est considérée comme stable, sinon c’est instable.

3.4 - Cyclique

La demande cyclique se caractérise par des fluctuations ondulatoires qui se déroulent sur de longues périodes, telles que plusieurs années, et sont liées à des influences extérieures telles que le cycle économique.

La prévision du cycle est le domaine des prévisionnistes économiques, bien que les entreprises reconnaissent leur impact sur la demande et les ventes.

3.5 - Les événements exceptionnels

Les consommations exceptionnelles sont de plusieurs types :

Exemple : dans la distribution de pièces de rechange : ‐40% de volumes en Août.

Il est indispensable de « purger » de leur influence toute série d’observations avant de calculer l’équation de vente.

4. Modèle stable/dynamique

Les modèles de demande peuvent changer avec le temps.

Les modèles qui conservent leur forme générale dans le temps sont appelés stables et sont plus faciles à prévoir.

Les variations dans le scénario de la demande stable sont relativement prévisibles et restent constamment dans les limites supérieures et inférieures prédéterminées ou attendues, ce qui permet des variations aléatoires.

Il est plus facile de développer une prévision basée sur la demande moyenne et d’élaborer une politique d’inventaire, par exemple, un stock de sécurité, pour ce scénario.

Les modèles dynamiques sont moins prévisibles, bien que techniquement, à long terme, ils peuvent avoir un motif aléatoire.

Les changements dynamiques rendent la prévision de la demande difficiles et sont susceptibles d’entraîner des erreurs.