Organisation des processus de production

1. Typologie de production

Le schéma d'implantation dépend étroitement de la nature de l'activité.

Pour l'industrie de fabrication, on distingue certains types d'implantation couramment adoptés.

On a recourt à l'implantation :

Exemple de typologie de production.

Graphique des différentes typologie de produciton

2. Caractéristiques des processus

2.a Type de flux

On peut classer les types de flux de production en quatre grandes tendances en fonction de la taille des séries et de la diversité de la production.

Ces types de flux de production sont :

Les outils et méthodes de gestion des flux diffèrent selon le type de production.

2.a.1 Flux continus.

L'implantation par sections spécialisées, plus particulière aux fabrications unitaires ou variées. Dans chaque section on procède à une opération technique déterminée, et le produit passe successivement dans chacune des sections spécialisées intéressant sa gamme de fabrication.

Les exemples les plus caractéristiques de production en continu sont des produits comme le sucre, le pétrole, le ciment, l'acier en coulée continue.

Ce type de flux de production a généralement les caractéristiques suivantes :

Remarque On retrouve des caractéristiques identiques pour des produits fabriqués en grande série tels que roulements à billes, embouteillage d'eau minérale, etc.

2.a.2 Flux discontinus

La production en discontinu est utilisée pour des quantités relativement faibles et pour des produits variés.

Les industries de confection, les industries mécaniques sont des exemples de ce type de production (atelier).

Ce type de flux de production a généralement les caractéristiques suivantes :

2.a.3 Production unitaire (PROJET).

L'implantation par sections spécialisées est plus particulière aux fabrications unitaires ou variées.

Dans chaque section on procède à une opération technique déterminée, et le produit passe successivement dans chacune des sections spécialisées intéressant sa gamme de fabrication.

Exemples de production sous forme de projet : un pont, un navire, une formule 1, un prototype de voiture, etc.

2.b ILOT (production en petites séries).

L'implantation par sections de fabrication, est adaptée pour la production de pièces de même famille, ayant des gammes opératoires voisines.

Schéma d'une implantation en ilot

C'est une organisation en ateliers technologiques aussi appelée en « sections homogènes », est orientée « métiers ».

On regroupe les machines ayant la même technicité, ou les mêmes fonctions (fraiseuse, tour,..).

On regroupe également pour des critères de facilité de mise en œuvre ou de sécurité (traitement thermique ou finition).

Avantages :

  • Regroupement des équipements de même nature (par métiers)
  • Optimisation de l’utilisation des moyens de production
  • Flexibilité de la fabrication

Inconvénients :

  • Flux complexes
  • En-cours important
  • Gestion des lancements souvent délicate

2.c LIGNE (production de masse).

L'implantation en ligne de fabrication, appelée aussi chaîne. C'est le cas de la grande série. Le produit se déplace en passant successivement par tous les postes de travail.

Il s’agit d’une organisation axée «produits» (par exemple fabrication de menuiseries), caractérisée par l’implantation des moyens de production conformément aux flux.

On dédie toutes les ressources nécessaires à un type de produit et on implante en respectant la chronologie de la gamme de fabrication.

Schéma d'une implantation en ligne

Les avantages d’une telle implantation sont :

  • Clarté des flux (bonne traçabilité).
  • Pas de point de rebroussement.
  • Réduction des tâches de manutention.
  • Simplification du suivi de fabrication.
  • Écoulement d’un flux important, nécessite un bon équilibrage.
  • ...

Les inconvénients d’une telle implantation sont :

  • Cette organisation implique l’affectation des moyens de production à une ligne de produits identiques.
  • Ce qui suppose des volumes importants.
  • Les temps de changement de série peuvent être importants.
  • ...

2.d CELLULE (production de masse).

L'implantation en cellule revient à regrouper géographiquement les ressources différentes nécessaires à la réalisation d’une suite d’opération pour un type de produit.

on va partir de petits ateliers de production spécialisés pour une famille de produit ou de processus, usines dans l’usine, UPA, mini usine, mini-factories de Bosch.

Exemples d'aménagement de cellules ou « ilots »

Schéma d'une implantation de cellule en ligne droite Schéma d'une implantation de cellule en serpentin Schéma d'une implantation de cellule en u Schéma d'une implantation de cellule en amenagement circulaire

Les avantages d’une telle implantation sont :

  • Augmente la vitesse du flux et diminue les distances de transfert.
  • Peu d’en-cours, c’est un compromis entre la ligne et l’implantation fonctionnelle.
  • Facilite le pilotage.
  • Favorise le management par équipe autonome et pluridisciplinaire.
  • ...

Exemple d'organisation de flux complexe homogène.

Schéma d'un flux complexe homogène

Le même organisé en cellules.

Schéma d'un flux avec une implantation en cellules

Il n'est cependant pas rare de voir cohabiter plusieurs typologie de production au sein d'une même entreprise.

Schéma d'un mélange de typologies d'implantation